Les sacrifices honorés

By 0
91

Un homme devient honorable lorsqu’il est apprécié pour ses œuvres et ses sacrifices.

La valeur religieuse mène vers l’humanisme et le pacifisme que prêchaient les prophètes. C’est pour cela que les prophètes sont honorés et vénérés universellement. Le secret d’une acceptation universelle est d’atteindre la piété et la proximité très rapproché auprès de Dieu, Allah Ta’ala. Un proche de Dieu reçoit ce qu’il demande. Le saint Prophète, paix soit sur lui, raconte ce que notre Seigneur a dit : « Mon serviteur se rapproche constamment de moi en acccomplissant les actes d’adoration supplémentaires. Je lui accorde alors ce qu’il me demande. S’il cherche Ma protection, Je la lui accorde » (Bukhari). De même, les dames qui ont adopté une même attitude, ont obtenue des bienfaits ici-bas. Le Prophète (paix soit sur lui) dit : ’’Beaucoup d’hommes ont atteint un grand degré de piété . Mais parmi les dames, seules Asiyah-la femme de Pharaon- et Maryam-la fille de Imraan- qui ont atteint un si hautdegré de piété’’ (Bukhari). Asiyah (as) a sacrifié son statut de reine pour l’Islam. Alors que Maryam (as) a passé sa jeûne sse en prières et loin des tentations. Cela dit, les bonnes œuvres sont importantes pour le sort de notre séjour ici-bas et dans l’au-delà.

Mais ensemble, en achevant les bonnes œuvres, il faut aussi les protéger puisque c’est le seul visa de l’au-delà. Il faut honorer les étiquettes de ces œuvres et aussi honorer les droits des autres afin de préserver ces atouts.

La protection du jeûne

Parmi les grandes œuvres, après la foi, la prière et l’aumône, le jeûne occupe la place la plus prestigieuse en Islam. Allah Ta’ala dit : ‘‘O les croyants, le jeûne vous est prescrit, tout comme il l’a été à ceux qui vous ont précédés afin que vous puissiez cultiver la piété.’’(2 :183). C’est une œuvre que le Coran a qualifiée de source de piété. Au fait le jeûne est la seule action qu’Allah Ta’ala n’a pas dévoilée la récompense en ce bas monde mais a promis de nous rémunérer Lui-Même. Dans un hadith, le saint Prophète Muhammad (saw) nous rapporte qu’Allah Ta’ala a dit: ” Toutes les bonnes actions sont évaluées l’exception du jeûne . Le jeûne M’est réservé et donc J’Enverrai la récompense personnellement” (SahihMuslim).

Celui qui jeûne devient le bien aimé d’Allah Ta’ala, sa mauvaise haleine à cause du jeûne est plus chère à Allah Ta’ala que le parfum de musc (Sahih Bukhari). Avant tous, le jeûne est une protection très efficace contre l’insanité. Le saint Prophète Muhammad (saw) a dit: ” Le jeûne est un bouclier” (Bukhari). C’est un bouclier qui nous protège des pièges de Satan le maudit. Il est une protection contre les tentations et les fantasmes de cette époque.

Cependant, notons que nous jouirons de tous les privilèges du jeûne aussi longtemps qu’on respecte les préceptes et les normes. Le jeûne est un bouclier qui nous protège des ennemis aussi longtemps que nous ne le perçons pas nous-mêmes.

En ces jours de Ramadan, il ne faut pas médire ou chuchoter des méchancetés sur quelqu’un en son absence. Le Coran compare la médisance au fait de manger de la chair de son prochain.

Le mensonge est également un des plus grands péchés (SahihBukhari). Le Prophète (saw) a dit: ” Allah Ta’ala n’a pas de considération pour le jeûne de quelqu’un qui ment, se monte malhonnête et fait des actions ignobles” (Sahih Ibn Hibbaan).

Pendant qu’on jeûne, il est impératif de garder son calme et surtout de ne pas utiliser un langage vulgaire. Si quelqu’un vous cherche noise alors dites-lui: ”Je jeûne” (Muslim) et montrez-lui des signes de passivité. Au fait, le mois Ramadan est décrit par le Prophète (saw) comme le mois de la patience (Abu Dawood). Durant ce mois les horaires sont différents et il nécessite une gestion de ce changement d’activités et de nourritures. Il importe de bien se préparer pour ne pas céder à la colère. On se doit de préserver les yeux, les oreilles et les pensées des choses interdites. Et finalement, on doit prendre la précaution de consommer des nourritures halaal (licite). Sans une nourriture halaal nos jeûnes, nos dua’(prières) risquent d’être rejetés.

Honorer les droits

Le saint Prophète (saw) dit: “Allah est Pur et n’Accepte que la pureté. Il y a le récit de quelqu’un qui a fait un long voyage qui est tombé dans un état pitoyable : ses cheveux ébouriffés, son corps poussiéreux, il lève les mains vers le ciel priant :” O mon Seigneur! O mon Seigneur!”. Le Prophète (saw) a fait remarquer comment son du’a peut être exaucé alors que sa nourriture est haraam, ses habits source de revenus haraam ? (Muslim).

Le prophète d’Allah dit ‘‘Evitez la jalousie, puisque la jalousie détruite les bonnes œuvres, comme le feu détruit le bois’’ (Abu Dawood). Dans un hadith de Muslim, le Prophète d’Allah raconte à ses compagnons la banqueroute d’un membre de son Ummah. Il dit que c’est quelqu’un qui viendra le jour du jugement avec des œuvres comme la salaat, le jeûne, la zakaat, mais puisqu’il a abusé verbalement et physiquement les gens, a accusé d’autres et a injustement pris les biens des autres, alors ses bonnes œuvres seront données en compensation des droits violés des autres. Les mauvaises actes de ses victimes seront à sa charge et il sera jeté en enfer. Allah nous protège.

Donc il nous faut protéger nos œuvres en nous acquittant des droits de tout un chacun. Sinon, il nous attendra le jour où seules compteront les bonnes œuvres, et la justice sera faite et la conséquence en sera éternelle. Vaut mieux réparer les injustices faites ici-bas avant d’affronter Le Juge Suprême. Le chemin droit c’est d’œuvrer le maximum avec foi et honorer les valeurs jusqu’au bout afin que nos sacrifices ne soient pas vains.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)