Les conditions du tirage au sort selon la shariat

By 0
21

Tous d`abord sachons que la shariah est définit par la jurisprudence du Coran et de la sounnah. Le Coran est le livre sacré de Dieu et conserve donc la place majestueuse dans le cœur de chaque musulmans. La sounnah sont les dires, les pratiques et les approbations du prophete Muhammad et ainsi que ses compagnons. Au cas ou il n`y a pas de référence directe, les muftis ou les juristes islamiques développe des analyses comparatives basant sur le Coran et le sounnah afin de juger au Spectrum du shariah.

Le tirage au sort au valeurs financières.

Les tirages au sort fait pour des gains financiers sont interdits par les Coran et la Sounnah. Le Coran dit : « O les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu`une abomination, œuvre du diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. » (5 :90) Allah Ta`ala, Dieu a expliqué encore le pourquoi de cette prohibition. Allah Ta`ala a dit : « Ils t`interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : «Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens : mais dans les deux, le péché est plus grand que l`utilité. » (2 :219).

Les différents types de jeux de hasard:

Toute mise d`une valeur marchande avec la probabilité de gain ou de perte est considérée comme un jeu de hasard. Par exemple, une mise de Rs10 avec un retour probable de Rs10 millions est illicite. Une mise de Rs10 avec pour objectif de gagner des cadeaux ou des jouets est également considérée comme un jeu de hasard. Présenter trois bouchons d`une boisson quelconque et quelques roupies pour en retour obtenir un billet pour un tirage au sort, c`est toujours illicite. Donc le tirage au sort fait par des dépôts financiers avec espoirs de gagner plus est condamné par la shariah indiscutablement.

Le tirage au sort pour choisir des personnes sur le Hajj ou pour une office.

Mais sachons que le prophète lui-même et ses compagnons ont pratiqué le tirage au sort dans des circonstances spécifiques et non jeu du hasard. Ces circonstances ne sont pas d`ordres financiers et il ne faut pas que le tirage au sort lese le droit de quelqu`un. Mais lorsque tous les personnes concerné sont ‘at par’ ou sont de droit égaux et équitables de par leurs droits et qu`il y a difficulté de choisir parmi eux. Par exemple au cas ou il y a plusieurs applications pour donner l`azaan ou faire appel a la priere, alors il y a des recits qui mentionne le tirage au sort pour déterminer celui qui exercera l`azaan. Le fameux livre incontestable du Sounnah de l`imaam Bukhari dresse un chapitre d`ou le compagnon du prophète nommé Sa`d(r.a.) a exercé le tirage au sort pour déterminer les personnes qui exercera l`azaan parmi plusieurs autres. Au fait le saint prophète paix soit sur lui a dit :’’Si les gens savaient ce qu`il y a comme récompense en donnant l`azaan et au premier rang de la prière, il n`y aurait plus la place et il auraient du faire le tirage au sort pour acquérir ces offices’’(Bukhari) C`est dire qu`ils auraient être aussi nombreux pour ces actes qu`on pourraient leurs allouer leur places que par le tirage au lot.

Encore lorsqu`il y avait plusieurs intéressés pour partir en voyage avec le prophete paix soit lui, alors sous l`autorité de Bukhari, le prophète avait exercé le tirage au sort afin de choisir qui pourrait partir avec lui.(Hadith No:2467)

C`est ainsi que les muftis, les ulamas ont fait un jugement annalistique sur ces récits afin de solutionner le dilemme de choix qu`on a pour ceux partant pour le Hajj. Il y a plus que 1800 nouveaux applications cette année et alors que le nombre de visas est toujours 1300. L`ICC nous informe que les quelques 700 applicants restant de l`année dernière pourront insha Allah partir pour le hajj cette année alhamdulillah. Donc nous le restant 600 visas a alloues parmi les quelques 1844 appliquants. Nous n`avons pas d`autres choix mais de pratiquer le tirage au sort. Et cette circonstance est d`analyse similaire au Hadith 2467 de Bukhari. Beaucoup d`autres pays le pratique déjà sur le dossier du hajj.

Mais reste que l`exercice du tirage au sort doit être fait pour ceux partant pour la première fois seulement. Sachons que le Hajj est obligatoire une fois la vie a ceux qui one le moyen. Donc si quelqu`un a déjà parti au hajj auparavant et participe au tirage au sort, alors il lésera le droit au autres qui n`ont jamais parti. Et cela serait contre le protocole du tirage au sort qui prescrit que tous les participants doivent être équitables et ‘at par’. Le ICC nous donne garantie que c`est sont seulement ceux partant pour la première fois qui participeront au tirage au sort. D`autre part les mineures de moins de 14 ans n`aurons pas une carte de participation pour le Hajj. C`est parce que ceux qui ont moins de 14ans, le Hajj n`est pas obligatoire sur eux puisqu`ils ne sont pas pubères et donc mineures. Le ICC nous informe que l`exercice du tirage au sort se fera en toute transparence avec la supervision du bureau du commissaire électorale. Ce qui est très bien.

D`autres part ceux qui ont déjà parti au Hajj auparavant ne seront pas prioritaires pour être mahram pour leur épouses ou leurs filles. Le Mahram est l`homme accompagnateur de l`épouse, la mère, la fille et la sœur. Il est obligatoire pour une musulmane d`avoir un mahram(masculin majeure a qui elle ne pourra jamais se marier)pour n`importe quel voyage qu`elle entreprend. L`époux est le mahram pour l`épouse. Donc si l`époux a déjà parti pour le Hajj auparavant, il sera pas prioritaires a accompagner puisque la priorité sera pour le couple qui n`a jamais accomplis le Hajj. Mais les premiers places vacants, ces autres couples pourront partir insha Allah.

Finalement l`ICC nous informe qu`il y a bonne nouvelle pour tout ceux qui se sont enregistré a la ICC et n`ont jamais accomplis le Hajj puisqu`ils partiront insha Allah l`année prochaine. Dorénavant le registre de l`ICC sera ouvert et n`importe qui n`a jamais accomplis le hajj pourraient inscrire leurs noms pour partir au Hajj dans les prochains années. Notons que ceux qui sont déjà inscrits devront partir l`année prochaine insha Allah. Alors ne tardez pas, inscrivez vous pour partir en 2015, puisque c`est maintenant ‘first come, first served’. Et si vous avez pas fait le Hajj depuis 5 ans, alors inscrivez vous et tentez votre chance après ceux qui ont déjà parti. Notons que la limitation du nombre de visa est due parce qu`il y a des rénovations majeures a la Mecque. Cette situation pourrait durait trois ans de plus. Sachons que le Hajj est un jihad et n`est pas toujours facile. Alors assumons les difficultés a partir d`ici et on récoltera dans l`au delà.

Note : Le tirage au sort n`est peut être utilisé dans d`autres conditions et pour d`autres motifs. Consultez les ulamas avant de procéder.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)