La liberté d`expression n`est pas pour faire des insultes.

By 0
9

Selon des recherches sur les délits de caricatures ces dernières dizaine d`années, c`était le journal Danois Jyllands Posten qui en l`année 2006 publia des caricatures insultantes sur le prophète Muhammad SAW et sur l`Islam. On connait la réaction. L`ouest et l`Australie doivent savoir que le prophète Muhammad SAW est le symbole le plus important des musulmans. Au fait la personne du prophète Muhammad SAW dépasse les normes papales, des rois ou même des anges. Les musulmans lui vénère tel qu`il est la créature le plus honoré que Dieu a créé. Dans la souveraineté des créatures, Muhammad SAW conserve la première place. Sauf que Hazrat Muhammad SAW n`est pas Dieu et ni un associer de Dieu. Donc lui blasphémer sa personne est plus grave pour nous que d`essayer de détruire la Ka`bah de la Mecque. Selon nos croyances, le prophète SAW est vivant dans son tombeau. Au moment de la salutation a Madinah, le verset suivant est écrit au dessus du tombeau du prophète et selon les ulamas, le verset est toujours applicable : ‘’Ceux qui auprès du Messager d’Allah baissent leurs voix sont ceux dont Allah a éprouvé les cœurs pour la piété. Ils auront un pardon et une énorme récompense.’’(49:3) Au fait le prophète Muhammad SAW ressent les bonnes œuvres de la populace, réponds a leurs salutations et aussi il ressent l`amertume des insultassions. C`est pour cela que les musulmans réagissent sur les insultes de leurs prophète.

En 2006, toute suite après les Danois, le journal Charlie Hebdo avait publié les mêmes caricatures. La Grande Mosque de Paris logea une plainte en justice, mais en Mars 2007, la cour acquitta le journal, particulièrement après une lettre de Sarkozy, qui était alors ministre de l`intérieur. Sarkozy a adressé la cours qu`il souhaitait plus de ‘’caricatures’’(Source : Freedom of religion in France) De la, le Charlie Hebdo a déclaré qu`il continueront a faire leur travail. En d`autres mots, leurs gagne pains a été d`insulter l`Islam et de satiriser le prophète SAW- Al `iyazoubillah. Il faut savoir que la loi pénale contre les délits blasphématoire a été abolie en France en dix neuvième siècle. Mais reste qu`il n`est pas permissible d`insulter une religion. Je cite ‘’ Articles 32 and 33 prohibit anyone from publicly defaming or insulting a person or group for belonging or not belonging, in fact or in fancy, to an ethnicity, a nation, a race, a religion, a sex, or a sexual orientation, or for having a handicap. The penalty for defamation is up to a year of imprisonment and a fine of up to €45,000, or either one of those punishments. The penalty for insult is up to six months of imprisonment and a fine of up to €22,500, or either one of those punishments.’’(Code penal de France) On note une relaxation à propos des caricatures contre les symboles de l’Islam. Parce qu`en 2007, Bruno Gollnisch fut condamné très chèrement pour ses déclarations contre le Holocauste des juifs.

Un extrême invite un autre extrême.

La France doit savoir que les lois internationales préservent la liberté et la protection des religions. Parce qu’abuser ou même agir avec suppression sur les points sensibles des religions des humains peut susciter des guerres qui peuvent durer pendant des décennies. Parce qu’offusquer un simple co-citoyen est illégal de par le code pénal. Et maintenant offusquer les symboles d`une religion d`un milliard des humains est beaucoup plus grave. C`est pour cela que le Coran condamne toute insultes envers l`Islam ou même envers d`autres religions. Parce qu’insulter une religion incite représailles. Allah Ta`ala dit : ‘’ N’injuriez pas ceux qu’ils invoquent, en dehors d’Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance.’’(6:108) Au fait, le saint prophete SAW a dit : ‘’Ne me traite pas plus meilleur que Moise ou même Jonas.’’(Abu Dawood) Parce que abaisser publiquement les symboles d`une quel conte religion suscite la colère de ses disciples. Donc c`est claire que les musulmans n`ont pas le droit d`insulter une autre religion. C`est pour cela qu`ils se sont offensés par des insultes a l`égard de l`Islam. En bref, si un état tolérerait un extrême, alors on doit attendre à un autre extrême. Tout comme Hiroshima et Nagasaki comme une réponse extrême de l’Ouest au Japon!

De par le code pénal et de par la justice humaine, l`insulte est condamné et non pas une liberté d`expression, comme a déclaré certains. Au fait, l`Ouest et l`Australie doivent comprendre que les musulmans sont maintenant leurs propres citoyens et donc ils doivent avoir tous les droits légitimes comme tous les autres co-citoyens. En conclusion je dis que supporter l’idéologie de “JE SUIS CHARLIE” est synonyme de Kufr puisqu’il supporte la liberté d’insulter le prophète Muhammad SAW. On doit plutôt dire:”JE NE SUIS PAS CHARLIE. MA LIBERTÉ D’EXPRESSION EST SANS INSULTES.” Mes propos sont ma liberté de libre expression et je suis le seul responsable de mes dires. Mufti Mackoojee Note: Il se peut que le tout événement à Paris a été un coup monté et une conspiration des autorités pour inciter l’islamophobie. Les musulmans devront être vigilant. Wallahu a’lam

54321
(0 votes. Average 0 of 5)